Gardons nos distances !

Au printemps, de nombreux cyclistes occasionnels ressortent leur vélo : pour l’ADTC et Grenoble Alpes Métropole, c’est le moment de s’adresser à eux pour les sensibiliser à un risque parfois sous-estimé. La cohabitation avec les camions, cars et bus nécessite une vigilance particulière, du fait des angles morts importants pour les véhicules à grand gabarit.

En avril 2012, l’ADTC et le Service des mobilités alternatives de la Métro lancent donc la deuxième édition de la campagne « Piétons, vélo, bus, camions, cohabitons ».


Motivations et objectif de cette opération

Il y a peu d’accidents graves en agglomération urbaine, car les collisions se produisent généralement à faible vitesse. Mais même au ralenti, un accident entre un piéton ou cycliste, et un poids lourd, peut facilement être mortel. Ces accidents dramatiques sont évitables : il faut que les cyclistes et piétons visualisent l’étendue des angles morts, et de la largeur dont le poids lourd a besoin pour manœuvrer.

Comme lors de la première action "Vélo, bus, camions, cohabitons" menée en 2010, l’objectif de cette campagne est donc de faire prendre conscience aux cyclistes de l’étendue de ces angles morts, et par là, du danger encouru lorsqu’ils dépassent un long véhicule en manœuvre ou à l’approche d’un carrefour.

Prochainement, vous verrez les autocollants "Gardons nos distances" à l’arrière des bus, cars et camions circulant dans l’agglomération, pour vous rappeler les précautions de base à respecter.

Piétons et cyclistes, à l’approche d’un bus, cars ou camions :
- A l’avant, restez à 2 m de distance de la cabine du conducteur.
- A l’arrière, tenez systématiquement une distance de 1 m.
- Gardez toujours le contact visuel avec le conducteur dans les rétroviseurs.
- Ne dépassez jamais un véhicule grand gabarit en manœuvre.
- Ne dépassez jamais un véhicule grand gabarit par la droite.
- Ne vous arrêtez jamais sous les rétroviseurs, le conducteur ne peut pas vous voir à cet endroit.


Des informations complémentaires et conseils pratiques, pour mieux cohabiter sur l’espace publique, seront disponibles sur les réseaux de communication de tous les partenaires de la campagne.

Pour passer de la théorie à la pratique, en juin, une mise en situation sera proposée au public.

  • Un camion ou véhicule de transports en commun sera placé sur un site fréquenté, à proximité d’une place desservie par le tram ou d’autres lignes de transports en commun.
  • La cabine sera ouverte au public : chacun pourra se mettre à la place du conducteur pour se rendre compte du champ de vision possible.
  • Des vélos pourront être déplacés autour du poids-lourd pour vérifier s’ils sont visibles ou non !
  • Des conseils pratiques pour circuler en sécurité seront proposés aux cyclistes et piétons.

2 mars 2013 / 22 avril 2012

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0