L’ADTC appelle à pédaler pour une réalisation rapide et exemplaire des Chronovélos le samedi 16 juin à 14h


Grenoble, le 12 juin 2018

Communiqué de Presse de l’ADTC - Se déplacer autrement

L’ADTC appelle à pédaler pour une réalisation rapide et exemplaire des Chronovélos
le samedi 16 juin à 14h

Le réseau express vélo (REV) grenoblois, Chronovélo, est la pièce maîtresse de la politique cyclable métropolitaine annoncée en début de mandat.

Et pourtant les réalisations n’avancent pas …

Sur les 40 km promis en début de mandat, seuls 3,5 km ont été inaugurés et 3 km de cet unique tronçon de Chronovélo sont la reprise d’un aménagement existant, avec une largeur insuffisante pour absorber une augmentation du trafic dans de bonnes conditions.

Si la Métropole annonce 7 km sur l’axe Meylan-Grenoble et 8 km sur l’axe Pont de Claix-Grenoble, d’ici la fin 2019, les branches Eybens-Grenoble, Fontaine-Grenoble et Pont de Claix-Vizille semblent avoir été totalement délaissées et reportées à après 2020.

La qualité des aménagements est insuffisante

L’ADTC constate que les itinéraires proposés ainsi que les caractéristiques techniques des Chronovélos ne répondent ni à l’ambition d’un REV, ni au besoin d’une majorité des usagers actuels. Le cahier des charges dévoilé au public est peu contraignant et la mise en place correspond uniquement aux limites basses proposées. Par ailleurs, on semble attendre du cycliste qu’il effectue des itinéraires qui relèvent bien souvent du parcours d’obstacles.

Pour un réseau Chronovélo attractif pour tous les cyclistes, l’ADTC demande :

  • 4 m de largeur, pour la circulation à 2 de front et les dépassements ;
  • fluidification et sécurisation des intersections ;
  • un parcours attractif, connecté et séparé du trafic motorisé.

Il serait déplorable que Chronovélo ne soit pas livré avec une qualité de service à la hauteur des attentes des usagers d’aujourd’hui et ceux de demain.

Il n’y a pas que les Chronovélos, d’autres aménagements sont nécessaires

Au cours de ce mandat, Chronovélo a concentré les attentions des responsables de la métropole au détriment d’améliorations simples et peu coûteuses pour sécuriser et connecter le réseau cyclable existant, ainsi que la résorption de points noirs connus.

Il faut accélérer !

Chronovélo doit permettre l’irrigation du territoire en étant connecté au réseau secondaire et présenter des alternatives attractives par rapport aux trajets en véhicules individuels motorisés.

La réalisation d’un réseau connecté, sécurisé, praticable par tous et reliant différentes communes de l’agglomération est une nécessité pour faire progresser le nombre de cyclistes. Ce réseau doit être conçu pour des cyclistes du quotidien – d’aujourd’hui et de demain – et doit desservir intelligemment les pôles de vie de notre territoire.

Les 3000 répondants grenoblois au baromètre des ville cyclables ont permis à Grenoble d’atteindre la première place de sa catégorie. Mais leurs attentes sont les mêmes qu’ailleurs en France : des itinéraires cyclables attractifs, connectés, sécurisés, et pour tous.

L’ADTC demande que les tronçons mis en place d’ici fin 2019 répondent à des standards de qualité qui positionnent la métropole grenobloise en exemple français et européen.

L’ADTC appelle à venir pédaler samedi 16 juin sur les futurs itinéraires du réseau Chronovélo, pour exprimer le besoin d’une réalisation rapide et exemplaire de ce réseau Chronovélo. Départs aux extrémités à 14h pour une convergence Square Docteur Martin à Grenoble vers 15h30.

Contacts presse :

  • Carole Kaouane, membre CA ADTC / membre du CA de la FUB
  • Emmanuel Colin de Verdière, secrétaire de l’ADTC
PDF - 163.7 ko
télécharger 20180612 cp ADTC Chronoparade du 16 juin 2018 (PDF - 163.7 ko)


carte-chronoparade-grenoble-16juin2018

12 juin 2018

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0