L’ADTC prend position sur le tramway Ysis

Suite à la phase de concertation qui s’est déroulée au printemps 2004, le Conseil Général de l’Isère a affiné son projet. Nous avons été reçu par les responsables du projet qui nous ont présenté les hypothèses encore à l’étude.

Suite à cette réunion, l’ADTC a pris la position suivante.


Considérant que la solution « grand shunt » (voir schéma ci-dessous) dessert un poids de population et d’emplois moins important que le polygone scientifique, et que l’option « petit shunt » permet un temps de parcours tout-à-fait acceptable, l’ADTC privilégie le tracé desservant le polygone scientifique.

D’autre part, le tracé de référence (voir schéma ci-dessous) ne permettant pas une meilleure desserte du quartier de la Mairie de Saint-Martin-le-Vinoux que la variante Bergonzoli, nous considérons que la variante Bergonzoli est la meilleure solution. Cette variante permet en effet une desserte beaucoup plus intéressante du Polygone scientifique par un arrêt au Nord du rond-point situé sur l’avenue des Martyrs.

JPEG - 64.3 ko
Tracés possibles pour Ysis.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir, puis sur "Retour page précédente" de votre navigateur.

Enfin, il nous semble important d’étudier l’amélioration de la desserte de la commune de Saint-Martin-le-Vinoux. Une ligne de trolleybus venant de Grenoble (avec correspondance avec les principales lignes du réseau) et ayant son terminus au point de correspondance avec Ysis (à l’ancienne mairie) offrirait une qualité de desserte pouvant répondre aux attentes de ses habitants.

L’usage de la traction électrique permettrait notamment de franchir de manière efficace les rampes de l’ancienne route nationale, en réduisant le bruit et avec des véhicules totalement non polluants (effet de serre, polluants atmosphériques, poussières...).

Le Conseil Général poursuit ces études sur Ysis, en particulier sur ces différents scénarios de "rentrée" dans Grenoble.


Ce projet a été abandonné par le Conseil général au début de la mandature suivante. La desserte du Polygône, et des communes de St Egrève et St Martin le Vinoux, devraient s’améliorer avec la future ligne E de tram... en espérant que le projet de Rocade Nord n’engloutira pas tous les moyens financiers des collectivités locales.

L’ADTC reste convaincue que le développement de tram-trains améliorerait significativement l’offre alternative à la voiture dans le Y grenoblois. D’autres villes françaises commencent à compléter leur réseau urbain par une offre tram-train en péri-urbain, comme Mulhouse par exemple.

15 janvier 2005 / 26 mai 2009

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0