Guidon d’or 2009 pour la généralisation des double sens cyclables à Grenoble

Sur proposition de l’ADTC Grenoble, la FUBicy, lors de son assemblée générale 2009 à Lille, a décerné le Guidon d’or à la Ville de Grenoble, pour sa mise en œuvre rapide de la généralisation des double sens cyclables. Espérons que ce bon exemple incitera d’autres maires de l’agglomération à se montrer moins frileux et à s’engager eux aussi dans cette voie !


La remise du Guidon d’or a eu lieu vendredi 5 juin, à l’Hôtel de Ville de Grenoble, juste avant la clôture du Challenge régional "Au boulot à vélo" .

Les double sens cyclables à Grenoble

La municipalité, sous l’impulsion de Jacques Chiron, adjoint aux déplacements, a aménagé 10 km de doubles sens cyclables à l’automne 2008, qui s’ajoutent aux 8 km existants. La FUBicy, Fédération française des usagers de la bicyclette, lui attribue à ce titre le Guidon d’Or 2009. Cette réalisation répond à des demandes que l’ADTC avait formulées et réitérées depuis plusieurs années, et nous nous en réjouissons.

Cliquer sur une image pour l’agrandir, puis sur "Retour page précédente" de votre navigateur pour revenir à l’article.}
JPEG - 116.4 ko

Un double sens cyclable avec bande.

Ce déploiement massif et très rapide, dans un grand secteur « centre-ville étendu », y compris en-dehors des quartiers déjà aménagés en Zone 30, fait suite à l’évolution du Code de la route créée par le décret du 30 juillet 2008. La quasi-totalité des rues à sens unique du centre, même les plus étroites, sont accessibles aux cyclistes dans les deux sens.

Selon la largeur et la fréquentation de chaque rue, diverses solutions ont été adoptées : cohabitation sur la chaussée, bande cyclable, piste séparée de la circulation par une bordure ou une file de stationnement, ou couloir bus mixte à contre-sens. Les panneaux et le marquage au sol sont là pour rappeler aux automobilistes étourdis qu’ils doivent regarder des 2 côtés aux intersections.

JPEG - 83.3 ko

Panneaux provisoires pour attirer l’attention des conducteurs.

Ces doubles sens cyclables permettent aux cyclistes des itinéraires plus sûrs et plus directs, en évitant des détours inutiles par des axes à forte circulation automobile. Ils apaisent la circulation automobile par le partage de la voirie, et viennent ainsi fort heureusement reléguer au second plan la réalisation de "voies cyclables" sur trottoir qui avaient l’effet inverse. Si les automobilistes regardent bien des 2 côtés, et non seulement du côté "voitures", ils anticiperont aussi mieux quand un piéton s’apprête à traverser. Et enfin, dernier facteur de sécurité : conducteur ou passager d’une voiture verront le vélo arriver en face avant d’ouvrir leur portière !

Le secteur concerné couvre tout le centre étendu, jusqu’aux Grands Boulevards au sud, et jusqu’à la voie ferrée à l’est. Les double sens cyclables seront étendus en 2009 à d’autres quartiers de la ville, en commençant par le secteur Chorier - St Bruno.

La généralisation des double sens cyclables au cœur de l’agglomération permet déjà de constater que les automobilistes s’habituent bien à cette règle, l’effet de surprise aux intersections s’estompant quand les double sens cyclables deviennent systématiques.

Vieux clou rouillé 2009 : Toulon

Le Vieux clou rouillé 2009 de la FUBicy revient au maire de Toulon pour l’ensemble de sa "politique cyclable". Hubert Falco est également président de Toulon Métropole, et secrétaire d’Etat à l’aménagement du territoire, sous la tutelle directe du Ministre Jean-Louis Borloo. Le "Grenelle de l’environnement", c’est bon pour les autres ?

Ce lauréat méritant a également décroché le Ticket rouge de la FNAUT en 2008, ex-aequo avec André Vallini ! Point commun entre le maire de Toulon et le président du conseil général de l’Isère : leur plus gros projet est un tunnel routier, à contresens du développement durable...

30 avril 2009 / 8 juin 2010

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0